La rentrée…

hello

Et oui, ça y est les vacances sont terminées, on est repartit pour 1 année d’école. Dans cet article, je voulais vous parler de Chouchou, vous parler des difficultés pour un enfant de se retrouver pour la 1ère fois à l’école, ce qui change pour lui. C’est vrai, qu’il est grandit à la maison, en crèche ou chez une nounou, le monde de l’école est complètement différent, c’est un nouveau lieu, un nouveau rythme avec de nouveau camarade.

Ce n’est pas la 1ère rentrée scolaire pour Chouchou alors je voulais vous transmettre son expérience, et le mien, pour savoir ce qui peut arriver, perturber, inquiéter son enfant pour mieux gérer et faire en sorte que la 1ère rentrée de votre enfant se passe au mieux. Il ne s’agit que de nos expériences, je ne suis en aucun cas une experte mais si ça peut vous aider….

pencil-918449_960_720.jpg

La première rentrée en école maternelle peut être difficile pour les enfants et pour les parents. On doit s’adapter selon les habitudes de son enfant, la séparation avec ses parents risque d’être plus difficile s’il a grandi auprès d’eux et s’il n’a pas connu la crèche ou la nounou. Dans tous les cas, il est important de lui dire qu’il va se retrouver dans un nouveau lieu où il y aura plein de copains / copines, avec un adulte qui s’occupera de lui et de tous les autres enfants, qu’il va apprendre pleins de chose en s’amusant, il fera pleins de jeux et pleins d’activité. Il va aller à l’école pendant que papa et maman iront travailler mais que le soir il rentrera à la maison avec eux.

Il faut le valoriser en lui disant que c’est un grand garçon, que ses parents sont fiers de le voir aller à l’école et le prévenir que les parents ne peuvent pas rester à l’école et le rassurer en lui disant qui viendra le chercher.

Ahlaide

Bien que l’enfant soit propre en rentrant à l’école, le changement peut le perturber et provoquer des accidents. Il ne faut pas le gronder car cela passera tout seul mais penser à prévoir des vêtements de rechange dans son cartable. Cela lui permettra d’avoir des affaires à lui en cas de problèmes. Il faut penser à se renseigner auprès de la maîtresse ou du maître comment il s’organise pour les doudous et tétines. Certains acceptent d’autres moins. Au moins vous saurez comment réagir auprès de votre enfant selon son professeur.

Penser aussi à prévoir des vêtements simples pour les gilets et pantalons. Au fur et à mesure de l’année, ils devront pouvoir mettre gilet et déboutonner leur pantalon facilement. Et surtout, l’étiquetage va être très utile pour retrouver les gilets, chaussures et manteau.

Le jour J peut être pénible pour les parents, surtout pour la maman, il est parfois conseillé que ce soit le papa qui gère à leur place. La vision du papa est différente de celle de la maman, il peut y avoir moins de caprice, plus de fierté de l’enfant face à son père et donc rendre la chose plus facile. De plus il ne faut pas s’éterniser, un bisou, une bonne journée,à ce soir et hop on s’en va.


Personnellement c’est ce que j’ai fait, pas les 1ers jours mais dès que mon homme pouvait gérer, il le faisait. Au début, il n’a pas pleuré, la curiosité sans doute puis ça a été le drame : des pleurs et des pleurs, il s’agrippait à moi lorsque je me retournais.

Ce fut de pire en pire car il ne sortait plus de la maison sans se mettre par terre. C’est devenu difficile pour moi qui étais enceinte à l’époque, je ne pouvais plus le porter à cause de mon ventre et surtout parce qu’il se débattait. Alors j’ai fait appel à mon homme avec qui ça se passait mieux. Cela a duré quelques temps, ce fut très difficile pour moi de ne pas m’effondrer en le voyant pleurer. Quand il s’est agrippé à mes jambes dans la classe ce fut terrible, j’ai cru que j’allais m’effondrer en larmes, j’ai tenu car je savais que si je craquais il allait faire des crises encore plus forte. ET puis, au fur et à mesure ça diminuait.

Il pleure parfois en sortant de la maison puis se calme rapidement. Le plus étrange dans tout ça c’est que lorsque je le récupère le soir tout allait super bien, l’école était trop chouette!!! Il s’est fait des copains au fur et à mesure et tout s’est bien passé.

Mon conseil c’est qu’il faut tenir. Si votre enfant pleure ça passera avec le temps, un temps plus ou moins long. Cela peut dépendre de votre enfant mais aussi de l’ambiance. J’ai remarqué que mon fils n’était pas le seul à se mettre dans cet état, bien entendu, mais du coup cela peut aggraver la situation. J’ai été surprise de voir un enfant rentrer dans la classe sans pleurer en disant au revoir à son papa en lui faisant un geste avec sa main puis regarder autour de lui et se mettre à pleurer pourquoi ?? parce que les autres enfants pleuraient ….

crayons-1445054_960_720

Ce qui a changé pour Chouchou après 1an…

Il parle de mieux en mieux, son vocabulaire (bon et mauvais lol) s’est énormément développer ainsi que ça motricité et ses relations avec les autres enfants. Il adore toujours autant courir mais il est fière de me montrer qu’à l’école il a appris à sauter sur 1 pied, qu’il est en train d’apprendre une chanson (de United Kids) qu’il a fait un beau dessin où il arrive à tirer des traits et des cercles ou encore qu’il reconnait son prénom quand il est écrit quelque part. Je trouve que sa curiosité s’est developpée, il est dans les pourquoi?? ce qui peut être irritant à force mais il découvre et il adore ça !!

 

paint-1098041_960_720

Rose

articles

One thought on “La rentrée…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s